Banques européennes : c’est le bordel !
Archives Ancien Menly Mis à jour le Rédigé par Julien Maron
the_title();

Le capharnaüm continue sur l’état financier des banques européennes. Après une rencontre franco-allemande sans grande nouvelle ce weekend, les deux chefs d’Etats ont affirmé avoir trouvé un « plein accord » sur un plan global intégrant la recapitalisation des banques sans dévoiler plus de détails. Cependant ce matin dans les journaux, des banquiers outre-Rhin et […]

Le capharnaüm continue sur l’état financier des banques européennes. Après une rencontre franco-allemande sans grande nouvelle ce weekend, les deux chefs d’Etats ont affirmé avoir trouvé un « plein accord » sur un plan global intégrant la recapitalisation des banques sans dévoiler plus de détails.

Cependant ce matin dans les journaux, des banquiers outre-Rhin et en France s’opposent à une grande recapitalisation de masse. Dans une interview accordée au quotidien « Les Echos », Philippe Brassac, secrétaire général de la fédération nationale du Crédit Agricole affirme : « Si demain les banques européennes étaient globalement recapitalisées, cela réglerait le problème. Mais ça serait un faux remède car il ne s’attaquerait en rien aux causes ».

Lors d’un entretien sur la chaîne de télé allemande ARD, Michael Kemmer, va dans le même sens. Le responsable de la fédération des banques privées allemandes, a réfuté l’idée d’une recapitalisation globale des banques germaniques et a estimé qu’il fallait faire du cas par cas. Il explique également que le problème ne se situe pas au niveau du capital mais bien de l’accès aux liquidités.

Ce manque de cohésion entre les Etats Européens et un point de vue différent de la part des PDG n’invitent pas à la stabilisation des marchés financiers. L’avenir du petit actionnaire n’est donc pas rose, il risque encore de souffrir en raison des diverses augmentations de capital à venir. Bref, c’est le bordel !

Votre avis nous interesse