Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Bachelor : Déborah gagnante de l’édition 2013 ? (interview)

Déborah n'est pas qu'une blonde assassine en quête de son Bachelor. Son interview exclusive !

Bachelor : Déborah gagnante de l'édition 2013 ? (interview)

bachelor-deborah-2013

Déborah grande gagnante de Bachelor 2013 ? Déborah n’est pas qu’une blonde incendiaire en quête de son Bachelor. Contrairement aux critiques que certaines candidates formulent à son égard, Déborah semble vivre l’expérience Bachelor sans aucun calcul ni manigance. Rencontre avec la futur gagnante du Bachelor 2013 ?

Menly : Bonjour Déborah. Pourquoi t’es-tu inscrite au Bachelor ?

Au  départ c’était un délire avec une amie. J’ai vu l’annonce sur facebook et me suis rendue au casting sans trop y croire. Etape après étape, je me suis retrouver devant les producteurs et maintenant face aux caméras.

Étais-tu vraiment à la recherche de l’amour ?

Oui j’étais célibataire, je correspondais aux critères recherchés. Sur le papier, le Bachelor avait tout de l’homme idéal. Forcément, ça donne envie d’essayer.

Qu’as-tu pensé d’Adriano la première fois que tu l’as vu ?

J’ai été surprise car je ne m’attendais pas du tout à ça. Adriano était très différent de l’image que je m’étais faite de lui. Différent mais en mieux !

A quoi pense t-on quand on est en train d’emballer le Bachelor ?

Dans ce genre de situation, tu ne penses à rien qu’à profiter du moment présent. Tout était réuni pour vivre pleinement cet instant de bonheur. Je ne regrette rien et si c’était à refaire, je n’hésiterai pas une seconde.

On ne pense pas un peu à la tête des autres candidates lorsqu’elles vont apprendre ce qui vient de se passer ?

C’est vrai que toutes les filles étaient là pour séduire le même homme. Mais la règle du jeu était connue dès le départ. Je ne comprends pas qu’on puisse être jalouse dans ces conditions. Et puis, les moments en tête à tête avec Adriano étaient tellement rares qu’il aurait été dommage de les gâcher en pensant aux autres filles.

Adriano est-il votre genre d’homme ?

Je n’ai pas un genre d’homme très précis. Mais Adriano fait partie de ceux que je trouve très charmants.

Vous semblez très attachée à la notion de couple. Est-il selon vous encore possible de rester marier 30 ans ?

Être en couple, c’est du bonheur mais aussi des épreuves à traverser. Il faut être persévérant alors qu’en tant que consommateurs, on nous habitue à jeter les choses dès la première contrariété. Vivre une histoire d’amour est difficile et demande des efforts. Mais rien n’est impossible.

Les relations semblent parfois tendues entres candidates du Bachelor. Est-il possible de se faire des amies dans ce genre d’émission?

Le Bachelor pour moi fut l’occasion de rencontrer de très belles amies. Je ne m’y attendais pas parce qu’au départ, je n’étais pas là pour me faire des copines. Livia, Déborah, Maud, Magalie et moi sommes restées très proches. ce sont de vraies amies.

En parlant de Livia, Debby éliminée hier, lui reproche de ne pas avoir été sincère…

Je pense que Debby a réagi sur le coup de la colère et de la déception. Livia a été sincère pendant l’aventure, chacun vit son histoire différemment, à sa façon. Peut être que son exubérance la dessert parfois.

Quant à Alexandra, elle a été très critique à ton égard. Qu’as-tu à lui répondre ?

Elle me reproche d’avoir monté les filles contre elle, alors que je n’ai rien fait. Elle n’a pas eu besoin de moi pour se mettre à dos les autres candidates. Il suffit de voir l’épisode 2 et 3 du Bachelor pour comprendre qu’Alexandra a toujours été en marge du groupe.

Es-tu à l’aise avec l’image que renvoie de toi l’émission ?

Elle correspond tout à fait à la réalité. Je tenais à tout prix à rester moi-même; faire en sorte que mes proches soient fières de moi. La production ne s’est pas amusée à réinventer l’histoire que nous avons vécue. Tout ce qui est diffusé dans l’émission reflète parfaitement la réalité.

Est-ce que le Bachelor a changé ta vie ?

Oui parce que je ressors d’une aventure humaine, je suis repartie avec des amies extraordinaires. Et puis, la notoriété naissance est grisante. C’est nouveau, attirant et effrayant en même temps. Je crois qu’on ne s’y prépare jamais assez.

Quels sont tes projets aujourd’hui ?  

Finir mes études au mois de mai. J’ai fait une école de journalisme dans le passé et j’aimerais bien tenter ma chance à la télé ou à la radio, notamment dans le milieu sportif.

Revoir l’émission du Bachelor en replay

Votre avis nous interesse