Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

Assemblée : Noël Mamère votera la confiance

19 h 05 – Assemblée : Noël Mamère votera la confiance Alors qu’il avait exprimé sa réserve quant à son vote, Noël Mamère a finalement décidé de voter la confiance au gouvernement Ayrault. « Sur la question Astrid, qui me posait problème pour voter la confiance, nous avons obtenu de Mme Batho (le nouvelle ministre de […]

Assemblée : Noël Mamère votera la confiance

19 h 05 – Assemblée : Noël Mamère votera la confiance

Alors qu’il avait exprimé sa réserve quant à son vote, Noël Mamère a finalement décidé de voter la confiance au gouvernement Ayrault. « Sur la question Astrid, qui me posait problème pour voter la confiance, nous avons obtenu de Mme Batho (le nouvelle ministre de l’Ecologie, ndlr) qu’elle reçoive les parlementaires écologistes, et le cabinet du premier ministre vient de me confirmer que cette question sera introduite dans la conférence de septembre », a-t-il expliqué ?

17 h 00 – Perquisition dans les bureaux parisiens de Nicolas Sarkozy

Selon une information révélée par France Inter, des policiers, mandatés par les magistrats bordelais en charge de l’affaire Bettencourt, ont perquisitionné les bureaux parisiens de Nicolas Sarkozy mais n’auraient rien saisi. Le domicile de Carla Bruni-Sarkozy, Villa Montmorency(16ème arrondissement de Paris), le cabinet d’avocats Arnaud, Claude et associés (17ème) et ses nouveaux locaux mis à sa disposition en tant qu’ancien chef de l’Etat, situés 27 rue de Miromesnil ont été concernés par ces perquisitions.Redevenu un justiciable lambda, Nicolas Sarkozy pourrait être confronté à la justice au sujet de plusieurs affaires dans les mois à venir. Dans le cadre de l’affaire Bettencourt, c’est le financement de sa campagne électorale de 2007 qui est en cause. Le juge Jean-Michel Gentil, en charge de l’affaire, pourrait entendre Nicolas Sarkozy dans les semaine qui viennent.

16 h 35 – Le mariage et l’adoption pour tous au premier trimestre 2013

Jean-Marc Ayrault a confirmé que le mariage gay et l’homoparentalité seraient légalisés d’ici au premier trimestre 2013. « Notre société évolue, les modes de vie et les mentalités changent. Des aspirations nouvelles s’affirment. Le gouvernement y répondra, au nom du principe d’égalité. Au premier semestre 2013, le droit au mariage et à l’adoption sera ouvert à tous les couples, sans discrimination », a indiqué le premier ministre.

16 h 15 – La loi instituant le conseiller territorial sera abrogée

Prévues pour 2014, les élections territoriales prennent du plomb dans l’aile. Le premier ministre souhaite abroger la loi instaurant le conseiller territorial et faire évoluer le mode de scrutin des conseillers généraux. Jean-Marc Ayrault a également confirmé sa volonté d’introduire une dose de proportionnelle lors des prochaines élections législatives et de donner le droit de vote aux étrangers vivant sur le territoire français depuis au moins cinq ans aux élections municipales. La fin du cumul des mandats est, quant à elle, prévue pour 2014.

16 h 10 – Loi SRU : des pénalités multipliées par 5

Jean-Marc Ayrault a annoncé la multiplication par 5 des sanctions à l’encontre des villes qui ne respectent pas leurs obligations en termes d’implantation de logements sociaux. Cette nouvelle a été chaleureusement accueillie par les députés de la majorité.

15 h 50 – Un député fait un malaise

Alors que le premier ministre Jean Marc Ayrault prononçait son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale aujourd’hui, un député a fait un malaise. La séance a été suspendue quelques minutes et le député a été évacué par des huissiers.

13 h 35 – Présidence de l’UMP : François Baroin annoncera sa décision « à la sortie de l’été »

Invité du Talk Orange/le Figaro, François Baroin a indiqué qu’il annoncera son choix dans le cadre de la course à la présidence de l’UMP « à la sortie de l’été ». Selon  le député-maire de Troyes, « il faudra construire une opposition responsable, sérieuse. Moi je ne ferai pas partie de ceux qui vont sortir le tuyau d’arrosage, ou le lance-flammes, pour allumer tout ce qui est proposé. (…) Il faut laisser le gouvernement travailler, il faut, nous, animer les fédérations, les faire vivre, créer des rencontres, faire venir des grands leaders internationaux, organiser des débats, éclairer l’opinion française sur les enjeux ». L’ancien ministre s’est également étonné des commentaires négatifs liés à la situation actuelle de l’UMP : « Je trouve quand même curieux que lorsque les socialistes organisent des primaires, on dise : c’est une saine émulation et lorsqu’il y a une compétition naturelle pour la direction d’un parti pendant trois ans, on dise : c’est la guerre des chefs ».

13 h 20 – Assemblée : le Front de gauche s’abstiendra

Comme préconisé par Marie-George Buffet, le Front de gauche s’abstiendra lors du vote de confiance, aujourd’hui à l’Assemblée. Le président du groupe GDR, André Chassaigne, l’a confirmé. «Ca n’est pas un acte de défiance, c’est une abstention que l’on veut constructive pour dire au gouvernement qu’il fait fausse route», a-t-il assuré. Le député communiste a également précisé que cette consigne de vote n’engageait pas les cinq députés divers gauche ultra-marins qui siègent aux côtés des élus du Front de Gauche dans le groupe GDR.

13 h 05 – Assemblée : Noël Mamère ne veut pas voter la confiance

Noël Mamère (EELV) a assuré qu’il n’avait pas l’intention de voter la confiance au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, inclinant vers l’abstention s’il n’y avait pas d’engagement pris contre le projet de générateur nucléaire Astrid. « Depuis un bon mois, nous avons subi un certain nombre de coups que je considère comme de mauvais signaux », a-t-il ajouté en référence aux relations entre les Verts et le Parti socialiste, deux partis pourtant alliés. « Je ne suis pas de ceux qui considèrent qu’on doit payer au prix du silence et de la soumission nos maroquins au gouvernement et notre groupe à l’Assemblée », a-t-il conclu.

Jean-Louis Borloo

12 h 30 – Assemblée : Jean-Louis Borloo ne votera pas la confiance

Jean-Louis Borloo, président du groupe UDI à l’Assemblée, a annoncé qu’il ne voterait pas la confiance au gouvernement Ayrault. L’ancien ministre s’inquiète à propos des salaires, des réductions de postes dans la fonction publique et de la crise du secteur automobile. « Nous sommes dans l’opposition et le principe est plutôt de ne pas voter la confiance. Nous sommes en début de quinquennat et les questions que je viens de poser sont lourdes, très lourdes », s’est-il justifié.

Bachar al-Assad - Syrie - ONU - répression

11h20 – Bachar el-Assad regrette « à 100 % » l’incident du F-4 turc abattu 

Bachar el-Assad regrette « à 100 % », l’avion turc abattu par son armée, il y a une quinzaine de jours, alors en mission au-dessus de la Méditerranée. L’incident a fortement envenimé les relations entre la Syrie et la Turquie. Pour le président syrien, les accusations du gouvernement turc sont infondées : son armée n’aurait pas descendu l’appareil de façon intentionnelle : « Un pays en guerre agit toujours de cette façon, cet appareil volait à une très basse altitude et a été abattu par la DCA qui l’a pris pour un appareil israélien. (…) Le soldat de la DCA ne disposait pas de radar et ne pouvait donc pas savoir à quel pays il (l’avion) appartenait », a précisé el-Assad, qui n’a pas manqué de présenter ses condoléances aux familles des deux pilotes. Et de conclure : « Si cet avion avait été abattu dans l’espace international (comme l’affirme Ankara) nous n’aurions pas hésité à nous excuser ».

09h50 – La communauté gay de l’UMP s’inquiète de ne plus être la bienvenue 

Gaylib, la communauté gay de l’UMP s’inquiète de savoir si les homosexuels sont « encore les bienvenus » dans le parti, déplorant sa position sur le mariage gay. Dans une lettre ouverte adressée à Jean-François Copé, Emmanuel Blanc, président de Gaylib écrit : « François Fillon a, lors de la campagne présidentielle, eu des mots extrêmement durs et sectaires à l’encontre des homosexuels. Si maintenant même vous, monsieur le secrétaire général, vous mettez dans une telle posture, je vous pose la question très solennellement : Les homosexuels sont-ils encore les bienvenus à l’UMP ? Les deux défaites électorales que nous venons de subir méritent pour le moins une remise en question de certaines options, dont le refus affiché de l’égalité des droits pour les homosexuels ». Et de prévenir l’UMP de faire une « erreur historique » en refusant le mariage des couples de même sexe. Source.

09h45 – A Matignon, le champagne a été remplacé par un muscadet 

La chasse aux dépenses est lancée dans les plus hautes sphères de l’Etat. Dans Le Parisien à paraître aujourd’hui, on nous explique comment sont effectuées les dépenses, et donc les économies, du nouveau gouvernement. Exit le champagne à Matignon, les bulles sont ainsi remplacées par « un muscadet sec, originaire de Loire-Atlantique », selon le quotidien.

09h20 – La dette française représente « 67000 € par personne ayant un emploi »

Le verdict annoncé par la cour des Comptes est sans appel : la situation est grave. Cette année, la dette pourrait bien dépasser le seuil symbolique des 90% du produit intérieur brut, ce qui placerait la France dans la catégorie des plus mauvais élèves européens. Ces chiffres ne vous parlent pas ? C’est normal. Pour avoir un aperçu plus concret de la situation, voyons ce que représente la dette par foyer. Selon la Cour des comptes, l’ardoise française représente un passif de « 62000 € par ménage » ou de « 67000 € par personne ayant un emploi ». Source.

08h00 – Jean-Marc Ayrault passe son grand oral à l’Assemblée nationale 

Selon le protocole constitutionnel, « le gouvernement détermine et conduit la politique de la nation ». Ainsi, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, fera sa première grande déclaration devant tous les parlementaires, aujourd’hui, à partir de 15 heures (retransmission en direct, sur BFMTV notamment). Discret depuis son investiture, Ayrault agit surtout comme le « collaborateur » du président, avec pour objectif  de faire appliquer le programme du candidat Hollande. Aucune surprise n’est attendue cet après-midi au Palais-Bourbon : la rigueur sera bien au coeur de l’intervention (selon les estimations de la Cour des comptes, il faudra trouver 33 milliards d’euros pour respecter les objectifs des comptes publics, seulement pour 2013). L’enjeu du Ayrault du jour : convaincre les Français du bien fondé des mesures mises en place et à venir de son gouvernement, et imposer le réalisme de gauche.

Mardi 03 juillet 2012 : 

******

Bruno Le Maire

16 h 00 – UMP : Bruno Le Maire sera candidat si ses propositions ne sont pas reprises

Chacun pose ses conditions. Si Alain Juppé a affirmé qu’il ne serait pas candidat à la présidence de l’UMP en cas de duel entre François Fillon et Jean-François Copé, Bruno Le Maire a, lui, un autre plan en tête. L’ancien ministre va proposer un projet politique d’ici « fin août-début septembre ». Si celui-ci n’est pas repris tout ou partie par l’un des candidats déclarés, il postulera alors à la tête du parti. « C’est un projet politique absolument essentiel pour notre famille politique (…) Nous venons de connaître deux défaites lourdes et, si l’on veut retrouver la voie de la reconquête, nous ne le ferons que si nous tenons un discours de vérité. Les personnes, cela ne suffira pas », a-t-il expliqué.

15 h 30 – Pas de hausse de la TVA en 2012 et 2013

Alors que la cour des comptes préconise une hausse temporaire de la TVA, le gouvernement a promis que celle-ci n’aurait pas lieu. Le gouvernement ne compte augmenter ni la TVA ni la CSG en 2012 et en 2013.

14 h 10 – François Hollande rencontrera Abdallah II demain

le roi de Jordanie, Abdallah II, rencontrera François Hollande pour la première fois, demain. « Cette première rencontre entre les deux chefs d’Etat sera l’occasion de souligner l’importance et la densité des relations franco-jordaniennes et la volonté commune de leur donner un nouvel élan », a souligné le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero. Au pouvoir depuis 13 ans, Abdallah II s’entretiendra avec le président français au sujet de la Syrie. Selon le Quai d’Orsay, « la France partage une grande proximité de vues avec la Jordanie sur de nombreux sujets internationaux et régionaux ».

Votre avis nous interesse