Archives Ancien Menly Il y a 2 années Rédigé par Julien Maron

ACTA : Rachida Dati vote en deux temps pour cause d’erreur

17 h 05 – ACTA : Rachida Dati vote en deux temps pour cause d’erreur « Suite à un problème de boîtier électronique », Rachida Dati a dû s’y prendre à deux fois pour effectuer son vote sur la loi ACTA. L’ancienne ministre avait, dans un premier temps, voté en la faveur d’ACTA avant de se corriger […]

ACTA : Rachida Dati vote en deux temps pour cause d'erreur

17 h 05 – ACTA : Rachida Dati vote en deux temps pour cause d’erreur

« Suite à un problème de boîtier électronique », Rachida Dati a dû s’y prendre à deux fois pour effectuer son vote sur la loi ACTA. L’ancienne ministre avait, dans un premier temps, voté en la faveur d’ACTA avant de se corriger et de s’abstenir. L’eurodéputée explique tout sur son blog et apporte même la preuve de ses dires. On a frôlé le scandale de l’année !

16 h 30 – Hervé Morin contre le vote des étrangers

Le débat politique ne tourne plus qu’autour de deux sujets : le vote des étrangers et l’adoption pour les couples homosexuels. Hervé Morin a ainsi eu l’occasion de réagir, lui aussi, à propos de ces thème sociétaux. Le président du Nouveau Centre se « franchement défavorable » au droit de vote des étrangers mais « plutôt favorable » à l’adoption pour les couple homosexuels.

Nathalie Kosciusko-Morizet - Marine Le Pen - La phrase du jour

16 h 05 – Nathalie Kosciusko-Morizet est contre l’adoption pour les couples homosexuels

Interrogée à propos de la possibilité de donner aux couples homosexuels le droit au mariage et à l’adoption, NKM a eu l’occasion de réaffirmer son opposition au second point de la réforme. « Je trouve ça légitime de pouvoir donner la possibilité aux couples homosexuels de se marier. En revanche pour l’adoption, je ne suis pas d’accord. Je pense que la famille n’est pas organisée de manière essentielle comme ça », a-t-elle expliqué.

14 h 25 – Une amicale gaulliste créée à l’Assemblée

Quarante-trois députés UMP ont créé une Amicale gaulliste de l’Assemblée nationale afin de « nourrir la réflexion » lors du prochain congrès du parti. ‘Amicale comprend des députés « convaincus de la modernité du projet de société voulu par le général de Gaulle », notamment Bernard Accoyer, Claude Greff, Jean-François Lamour, Alain Marleix, Valérie Pécresse, Jean-Jacques Guillet et Lionnel Luca.

13h50 – Claude Guéant : « Je passe mes coups de fils moi même, c’est intéressant »

Ce matin, France Inter à fait découvrir à ses auditeurs la nouvelle vie de Nicolas sarkozy et de sa garde rapprochée. Nous avons déjà fait état du nouveau bureau de l’ancien président, place maintenant à la « nouvelle vie » de Claude Gueant. Le ministre de l’Intérieur, battu aux législatives, doit désormais composé avec une vie de « citoyen ordinaire » et ça lui fait tout drôle : « Depuis des années, je vis entouré d’une équipe qui s’occupe de mes petits problèmes, qui me passe des coups de téléphone, … maintenant je passe mes coups de téléphone moi même.«  Et d’ajouter, « c’est intéressant d’ailleurs, ça montre ce qu’est la vie des Français. Je dois faire quelque contrôles médicaux, et je vois ce que c’est d’obtenir un rendez-vous, et ce n’est pas si simple que cela ! « 

12 h 55 – Nicolas Sarkozy a reproduit son bureau de l’Elysée

Selon France Inter, qui s’inquiète du sort de notre ancien président, Nicolas Sarkozy n’aurait pas changé ses habitudes élyséennes depuis qu’il a été battu par François Hollande. Son bureau, installé rue de Miromesnil, serait même une reproduction à l’identique de son bureau de l’Elysée. « Les bibelots, les meubles, tout y est. Tout est à la même place qu’avant. Il n’y a que la vue qui a changé », explique la radio. L’ancien chef d’Etat n’a pas non plus changé sa manière de fonctionner, recevant toujours « ses amis du showbiz » et lisant « les notes, les mémos, les idées » de ses collaborateurs.

12h50 – Laurent Wauquiez : « J’ai de l’estime pour Patrick Buisson »

Alors que Patrick Buisson est attaqué de toute part et notamment par Nathalie Kosciusko-Morizet qui lui reproche la droitisation de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, l’ancien conseiller a trouvé le soutien de Laurent Wauqiez. L’ancien ministre de l’Enseignement Supérieur a déclaré ce matin sur LCI : « Je l’ai dit et je le répète : j’ai de l’estime pour Patrick Buisson, c’est quelqu’un qui a contribué à faire bouger les lignes à l’intérieur de notre famille politique et il ne faut jamais chercher de bouc émissaire à une défaite électorale, c’est trop facile. » Source

10h50 – La taxation de l’impôt à 75% n’est pas entérinée 

Selon Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, il reste une « vraie réflexion » à faire sur la taxation de l’impôt à 75% (pour les revenus supérieurs à un million d’euros). Proposition phare du candidat Hollande, le ministre assure tout de même, ce matin sur RTL, qu’il y aura bien une mesure dans ce sens d’ici 2013. La taxation pourrait s’appliquer sans pour autant tabler sur une nouvelle tranche de l’impôt sur le revenu.

Facebook - piratage - Anonymous

10h30 – Acta enterré : les internautes peuvent souffler 

Les Anonymous peuvent se réjouir du rejet hier du traité anti-contrefaçon Acta (Anti-Counterfeiting Trade Agreement), supposé protéger les intérêts économiques des entreprises victimes de piratage. Enterré mercredi par le Parlement européen, il sera désormais impossible à l’Union européenne de ratifier ce dispositif. Qualifié de menace pour les libertés individuelles, surtout pour les internautes, Acta avait rassemblé 2,8 millions de signatures de la part de ses détracteurs. Le texte a enregistré 478 voix contre, 39 pour et 165 abstentions. Sur les 39 « pour », 33 viennent de la droite européenne (PPE), et 21 sont français : 17 de UMP, 3 du Parti radical valoisien de Jean-Louis Borloo et 1 de la Gauche moderne de Jean-Marie Bockel.

09h55 – Pas de redevance sur les ordinateurs 

Soulagement pour des centaines de milliers de consommateurs : les ordinateurs personnels ne seront pas assujettis à la redevance TV comme l’avait annoncé  la ministre de la Culture Aurélie Filippetti. C’est Jérôme Cahuzac, ministre du Budget qui a démenti l’information. Il a formellement écarté l’idée de mettre en place à tel financement de l’audiovisuel. De son côté, Pierre Moscovici, ministre de l’Economie, a annoncé ce matin sur RMC qu’il fallait laisser « les arbitrages budgétaires se dérouler », évoquant le « projet de loi de finances pour 2013″.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

L’iPhone 5 est disponible en Chine !

UMP : « L’exonération de cotisations sociales sur les heures supplémentaires va coûter 500 € par an par salarié »

09h25 – Pierre Moscovici : « Le pacte budgétaire sera ratifié à l’automne » 

Le gouvernement, satisfait de l’accord européen signé la semaine dernière à Bruxelles avec les 27 membres de la zone euro, assure qu’il sera ratifié devant le Parlement : « Très probablement à l’automne devant le Parlement, a-t-il précisé. Mais le plus tôt sera le mieux », confirme Pierre Moscovici, ministre de l’Économie et des Finances, ce matin sur RMC/BFMTV. Le pacte budgétaire, comme voulu par François Hollande, comporte bien un volet croissance, soit un plan d’aide de 130 milliards d’euros pour relancer l’économie.

08h35 -François Hollande à bord du Terrible en images 

François Hollande s’est offert une petite plongée dans Le Terrible, sous-marin nucléaire lanceur d’engins. C’est au large de la Bretagne que le président de la République est monté à bord du bâtiment, afin d’assister à une simulation de lancement de missile. Lors de sa visite exceptionnelle, François Hollande a réaffirmé l’attachement de la France à la force de dissuasion nucléaire. Pour voir les images de François Hollande à bord du Terrible, rendez-vous sur le site du Parisien.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

GDF Suez : une hausse atténuée du prix du gaz (4,1%) mais toujours supérieure à l’inflation

UMP : « L’exonération de cotisations sociales sur les heures supplémentaires va coûter 500 € par an par salarié »

Jeudi 05 juillet 2012 : 

******

19 h 20 – Jean Leonetti n’est plus vice-président du Parti radical

Jean Leonetti vient de démissionner de ses fonctions de vice-président du Parti radical, dirigé par Jean-Louis Borloo. Ce dernier avait demandé au député des Alpes Maritimes de quitter son poste, ses prises de position en faveur de l’UMP entrant en contradiction avec la ligne d’indépendance du PR. « Dans un souci d’apaisement, j’ai adressé un courrier au président du PR, accédant à sa demande de me suspendre de mes fonctions de vice-président motivée par mon engagement au sein de l’UMP », a déclaré Jean Leonetti. L’ancien ministre chargé des Affaires européennes considère qu’« au moment de la recomposition de la droite et du centre, il est indispensable que le Parti radical réaffirme son identité et son autonomie et redéfinissent ses alliances au sein de l’opposition ». Sur les douze députés du PR, seuls cinq d’entre eux ont décidé de siéger à l’Assemblée dans le nouveau groupe centriste UDI, les sept autres dont Jean Leonetti ayant choisi de siéger avec le groupe UMP.

18 h 40 – Le gouvernement examine les suites à donner au dossier « foie gras » en Californie

Le gouvernement français va examiner « les suites à donner » à l’interdiction par la Californie de la vente de foie gras. Dans l’immédiat, le ministère de l’Agriculture va convier l’ambassadeur des Etats-Unis à une réunion de travail pour le « sensibiliser » à ce dossier. Le gouvernement s’engage également « à travailler avec les professionnels du secteur à des actions concrètes pour valoriser auprès des Californiens et Américains l’excellence gastronomique française, dont le foie gras reste un fleuron ». source.

18 h 30 – En colère, les députés UMP quittent l’Assemblée

Les députés UMP ont quitté mercredi l’hémicycle et boycotté un discours du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, pour protester contre le refus de la majorité socialiste d’inscrire cette semaine des questions d’actualité au gouvernement à l’ordre du jour. Christian Jacob, président du groupe d’opposition, a dénoncé une «violation de la Constitution». Selon Bernard Accoyer, «cet incident témoigne d’une continuité de la gauche à refuser que l’opposition puisse questionner le gouvernement». Jean-Louis Borloo, président du groupe UDI, y est également allé de son commentaire : «Hier c’était une première : les groupes n’ont pas eu le droit d’expliquer leurs votes sur la déclaration de politique générale du Premier ministre. Aujourd’hui, la nouvelle majorité refuse les questions au gouvernemen t: un viol du règlement hier et un viol de la Constitution aujourd’hui, c’est un comble! j’espère que ça ne présage pas de la suite !»

Votre avis nous interesse