Archives Ancien Menly Il y a 3 années Rédigé par Julien Maron

A defaut de faire le buzz, Canteloup crée le bide

Lors de sa première hier soir, Canteloup n’a été qu’une pâle copie de Canteloup. Grosse déception, future bide de la chaine ? A trop vouloir en faire, n’en fait-il pas trop ? Mais où est passé l’humoriste déjanté d’Europe 1 ? Aidé d’un Nikos Aliagas pâle et sans saveur, l’imitateur adulé des français, nous mettait mal […]

A defaut de faire le buzz, Canteloup crée le bide

Lors de sa première hier soir, Canteloup n’a été qu’une pâle copie de Canteloup. Grosse déception, future bide de la chaine ? A trop vouloir en faire, n’en fait-il pas trop ?

Mais où est passé l’humoriste déjanté d’Europe 1 ? Aidé d’un Nikos Aliagas pâle et sans saveur, l’imitateur adulé des français, nous mettait mal à l’aise devant ses imitations grossières et sans surprises.

Canteloup s’est vautré dans la caricature avec une Ségolène Royal effondrée au bord du suicide médiatique. Sur TF1, tous les coups sont permis quitte à frapper une femme à terre.  Toute subjectivité politique mise à part évidemment.

La mise en scène des candidats de PS sur fond de maillon faible a presque failli nous faire changer de chaine :  clichés vus et revus, Canteloup nous a presque embarrassés par son humour…pas drôle.

Toujours sans surprise, Canteloup s’est mué en l’inimitable Nelson Montfort.  Nous attendions un Canteloup prime time, nous avons eu le droit à du bébête show tiédasse. 5 minutes interminables, décevantes et parfois grotesques. Le Canteloup de « Vivement dimanche » était resté dans ses charentaises dominicales . Rendez-nous Michel Drucker !

Ce soir, on ne manquera plus de regarder les Guignols, les vrais cette fois, sur Canal+.

Votre avis nous interesse