iPhone 6, iPhone 6 plus, Apple Watch
News Le 08 juin 2012 Rédigé par Julien Maron

Megaupload : le fondateur Kim Dotcom attaque le FBI

Le patron de l’ancienne plateforme de téléchargement illégale Megaupload attaque à son tour le FBI. C’est ce qu’on appellerait l’arroseur arrosé.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Megaupload : les avocats de Kim Dotcom estiment que le FBI a commis en toute illégalité le piratage de l’ordinateur de leur client. Selon eux, le FBI aurait extrait des données personnelles sans l’accord des autorités néo-zélandaises (pays d’origine de Kim Dotcom)

Pour le moment, Willy Ackel, l’avocat de Kim Dotcom en Nouvelle-Zélande, demande le renvoi des données prélevées à la défense. Un argument de poids qui pourrait renverser le procès programmé pour la fin de l’été.

La procédure d’extradition de Kim Dotcom est en revanche toujours en cours. Il faut dire le fondateur de Megaupload jouit presque d’une totale impunité depuis sa mise en liberté conditionnelle en Nouvelle-Zélande.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

- Lindy lance un support iPad/tablette 360°

- E3 2012 : Hitman Absolution, le retour de l’agent 47 sur PS3 et Xbox 360

- Appli gratuite du jour : l’exposition Cezanne et Paris sur iPad avec Cezanne l’album pour iPad

***

Soulagement chez les anciens abonnés de Megaupload. La Motion Picture Association of America (MPAA) a donné son accord pour qu’ils récupèrent leurs fichiers légaux qui étaient hébergés sur le service.

Les serveurs de Megaupload avaient été démantelés au début de l’année 2011 après l’arrestation de Kim Dotcom en Nouvelle-Zélande. Il était dès lors impossible pour les abonnés qui avaient des fichiers légaux sur les serveurs de Mégaupload de les récupérer. Toutefois, le FBI assure qu’aucune donnée n’a été supprimée des serveurs perquisitionnés.

En revanche, les représentants de l’industrie musicale affirment que les personnes accusées dans le cadre du procès en cours ne pourront pas prétendre à la récupération de leurs fichiers.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

- Le rachat de Twitter par Google fait à 99%

- L’iPad Mini en photos avec un écran de 7,58 pouces

- Euro 2012 – Espagne, Allemagne, Pays-Bas, France, Italie : les favoris passés au crible

***

Lundi 21 mai 2012 – Les grandes manœuvres ont débuté dans le secteur de la culture avec l’arrivée du nouveau gouvernement. La première action de poids pourrait être la modification en profondeur de la loi Hadopi.

La nouvelle ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, et la nouvelle ministre déléguée à l’Économie numérique, Fleur Pellerin, ce sont exprimées en ce sens ces dernières heures.

C’est d’abord Fleur Pellerin qui a evoqué le sujet dimanche soir sur France 3 : « Le président de la République l’a dit à plusieurs reprises au cours de la campagne, la loi Hadopi sera révisée dans le cadre d’un réexamen de l’acte 2 de l’exception culturelle. La concertation sera lancée avant l’été, prendra le temps qu’il faudra pour écouter ce que chacun aura à dire et prendra moins de six mois. Au terme de cette concertation, on avisera sur l’avenir d’Hadopi ».

Puis Aurélie Filippetti a confirmé les propos de la ministre déléguée ce lundi matin sur la radio RTL : « Le système de sanction mis en place est inefficace et négatif du point de vue du message, le système HADOPI n’a pas permis de dégager de l’argent pour financer les artistes« .

Une concertation sera organisée par le gouvernement entre les associations de consommateurs et les acteurs de l’industrie culturelle (maison de disque, production, etc…). Évidemment, qui dit révision de la loi Hadopi laisse espérer le sujet de la licence globale qui est un vieux cheval de bataille de la gauche.

Source.

En réponse à un questionnaire d’Allociné, Nicolas Sarkozy déclare vouloir obliger les FAI à bloquer l’accès aux sites de streaming et de téléchargement direct. Le candidat UMP précise qu’il demandera, s’il est réélu, de « déférencer » ces sites des moteurs de recherche.

Si Nicolas Sarkozy passe, les pirates trépassent !

Le chef de l’Etat explique qu’il veut « compléter la ‘réponse graduée’ par une lutte tous azimuts contre les sites illégaux installés dans des ‘paradis numériques’« .
Nicolas Sarkozy précise sa méthode et étend sa répression au financement des sites de téléchargement illégal.

« Il faut que la lutte contre le piratage soit dirigée simultanément contre tous les modes opératoires : pair-à-pair, mais également sites illégaux de streaming ou de téléchargement direct (…) les intermédiaires de paiement (Mastercard, Paypal, Visa) doivent les boycotter, de même que les annonceurs et les régies publicitaires« .

François Hollande est lui sur la même ligne de front sans entrer dans le détail du dispositif de lutte contre le piratage. Reste que la dernière maladresse d’Hadopi qui publie les 25 sites de streaming les plus importants en France ne prête pas à prendre au sérieux toutes ses bonnes intentions.

Article du 17 avril 2012 à 10h10

Peut-on parler de bourde ou d’un signe d’impuissance ? Toujours est-il que dans son dernier rapport, l’Hadopi a publié la liste des 25 sites de streaming les plus populaires de France !

Le rapport initial portait sur le modèle économique de ces sites. Mais il faut bien dire que le plus intéressant et le plus révélateur concerne les sites qui proposent les dernières séries TV et films en streaming sur Internet. Le rapport avait été commandé par Hadopi auprès de l’IDATE et il a été réalisé le 11 janvier dernier, juste avant la fermeture de MégaVidéo et d’AlloStreaming.

Ce rapport souligne aussi le manque de solutions légales et complètes qui existent pour lutter efficacement contre le streaming. Il faut bien dire que les maisons de production et les chaînes de télévision se donnent le bâton pour se faire battre. Dernier exemple en date : CanalPlay. La chaîne Canal Plus propose de regarder films et séries TV en ligne sur son ordinateur ou sa tablette à un prix abordable (moins de 10 euros par mois sans engagement). Sauf que CanalPlay souffre terriblement de l’absence de contenus récents. On n’y trouve aucune série phare de la chaîne comme The Shield, 24h Chrono ou Les Simpson.

Vous l’attendiez avec impatience, Hadopi vous propose le Top 25 des sites de streaming les plus populaires en France :

1 – DPstream

2 – Streamiz

3 – AlloShowTV

4 – Streamania

5 – Cinemay

6 – StreamXD

7 – Filmze

8 – StreamLibre

9 – Lookiz

10 – Film2streaming.com

11 – FilmsStreaming.com

12 – 123serie

13 – Streamov

14 – Streamovie.tv

15 – Movienostop

16 – Allostreaming

17 – StreamingDivx

18 – Streambot

19 – Filmslive

20 – Streaming-az.com

21 – DyCine.com

22 – CineSoir

23 – FilmsStreaming

24 – ElectroCiné

25 – Easystreaming

Tag:

Votre avis nous interesse