iPhone 5, iMac, iPod, Steve Jobs… l’univers Apple pour les nuls
News Mis à jour le Rédigé par Julien Maron

iPhone 5, iMac, iPod, Steve Jobs… l’univers Apple pour les nuls

apple-logo-lexique-iphone-5-steve-jobsJour-J pour la Keynote estivale d’Apple. Celle-ci se déroule ce lundi 11 juin à partir de 19 heures, heure française, au Moscone Center de San Francisco. En attendant ce grand rendez-vous très attendu par les Apple Addicts, la rédaction vous propose le guide complet de l’univers Apple :

- Apple : à tout seigneur tout honneur, on commence avec l’entreprise tant chérie par ses fans. Apple a été fondé le 1er avril 1976 à Cupertino en Californie par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne. Ce dernier revendra ses parts quelques jours plus tard pour une poignée de dollars. L’histoire ne dit pas s’il s’en mord encore les doigts…

Après un départ fulgurant, l’entreprise de Steve Jobs et Steve Wozniak connaît un gros passage à vide au milieu des années 1980 qui provoque le départ de Steve Jobs. Tel un phœnix qui renaît de ses cendres, le légendaire patron fait son retour au début de l’année 1997. Il ne la quittera que pour des raisons de santé au mois d’août 2011, deux mois avant son décès.

- Steve Jobs : comme tous les génies, Steve Jobs a une histoire singulière. Il est adopté à sa naissance par un couple qui vit en Californie. Le petit Steve devient rapidement un passionné d’informatique et de la philosophie hippie. C’est en 1976 que les choses sérieuses débutent. Il s’associe avec Steve Wozniack pour fonder Apple le 1er avril 1976. Il s’en suit alors une décennie où les deux hommes vont propulser l’entreprise au sommet avant de lentement décliner.

Steve Jobs quitte même Apple en 1985 avec un petit pactole de 120 millions de dollars. Il rachète la division informatique de LucasFilm pour 10 millions de dollars et transforme le nom en un certain Pixar. Steve Jobs fonde aussi NeXT, une société informatique qui réalise des systèmes d’exploitations.

Alors que Jobs récupère ses premiers lauriers avec Pixar et le film d’animation Toy Story, Apple part totalement en vrille et frise la disparition. Steve Jobs fait alors son retour aux affaires après que Cupertino a racheté NeXT pour 40 millions de dollars. Le fondateur d’Apple reprend les manettes de son entreprise et opère sa mue. En quelques années on voit sortir l’iMac, le MacBook, l’iPod, l’iPhone ou encore l’iPad ! De quoi propulser Apple au premier rang des entreprises boursières.

Steve Jobs quitte son poste de CEO à l’été 2011 pour raison de santé. Il décède le 5 octobre 2011 des suites d’une longue maladie laissant en héritage une biographie et une entreprise prospère.

- Steve Wozniak : il est l’acolyte de Steve Jobs, le co-fondateur d’Apple mais surtout le génial concepteur des premiers modèles. Si Steve Jobs est un génial marketeur, Steve Wozniak est assurément celui qui va donner son empreinte au savoir-faire Apple.

Il est victime en 1981 d’un accident d’avion qui l’écarte une première fois de la tête des opérations chez Apple. Il quitte ensuite définitivement l’entreprise en 1985, en même temps, que Steve Jobs suite à des problèmes en interne entre lui et la direction.

- Cupertino : il s’agit du siège social historique d’Apple. C’est dans cette petite ville de Californie que Steve Jobs et Steve Wozniak signent l’acte de naissance d’Apple. La firme est toujours restée fidèle à ce lieu et projette même d’y installer son futur siège social ultra-moderne et écologique d’ici 2014 – 2015.

- iPod : Steve Jobs est revenu aux affaires depuis 4 ans et planche sur sa première révolution du 21e siècle : un baladeur numérique capable de contenir toute sa bibliothèque musical ! La première version de l’iPod est lancée en 2001. Apple en écoulera 275 millions et diversifiera sa gamme au fil des années : iPod Touch, iPod Nano, iPod Shuffle.

- iTunes : un logiciel gratuit chez Apple, incroyable mais vrai ! Steve Jobs lance en même temps que l’iPod un logiciel du nom d’iTunes. Une sorte de Windows Media mais nettement plus avancée puisque l’on peut acheter de la musique en ligne que ce soit sur Mac et PC. La greffe prend immédiatement. Il faut dire que le coup marketing a été préparé avec talent : Steve Jobs se sert du couple iTunes – iPod pour recruter des utilisateurs pour le futur. Apple se permet même de recruter quelques rocks stars comme U2 pour faire la promo du logiciel !

- iPhone : nous sommes en janvier 2007, Apple est revenu au sommet depuis quelques années déjà. Steve Jobs tient une Keynote qui va devenir légendaire pour les accros de la Pomme lors du salon MacWorld Conference&Expo. Il présente l’iPhone, le premier smartphone digne de ce nom, qui concentre à lui seul la téléphonie mobile, la navigation Internet et la musique ! Une révolution à l’époque qui se poursuit encore aujourd’hui puisque l’iPhone 5 est attendu pour le mois d’octobre prochain.

- Keynote : à la base, le terme de « Keynote » désigne un logiciel que Steve Jobs a demandé à ses ingénieurs de développer pour réaliser ses présentations publiques. Le patron d’Apple ne souhaitait pas utiliser le logiciel de Microsoft, Power Point. Keynote est ensuite devenu un logiciel pour Mac et le surnom des conférences de presse que donnaient Steve Jobs de son vivant et désormais Tim Cook son remplaçant.

- iMac : il s’agit du premier ordinateur de l’ère Steve Jobs 2. Celui-ci se distingue par une coque en résine avec des couleurs différentes. Apple fait ensuite évoluer son ordinateur vers des machines plus fines et des tailles d’écrans variables.

- MacBook : l’ordinateur portable est le descendant de l’iBook et du PowerBook. Steve Jobs en fait la vitrine de ses ordinateurs grand public. Un succès qui a duré pendant 7 ans avant que le MacBook Air ne lui dame le pion en 2011.

- MacBook Air : le premier ultra-book Apple sort en 2008. Il se distingue par son épaisseur record de seulement quelques millimètres. Il se paie même le luxe d’éclipser le MacBook pour devenir le modèle d’entrée de gamme des ordinateurs portables d’Apple.

- MacBook Pro : il s’agit d’une déclinaison du MacBook destinée aux professionnels. Plus puissant, le MacBook Pro offre un design « premium » aux utilisateurs. Il se murmure qu’une refonte est prévue lors de la prochaine Keynote.

- iPad : la tablette tactile est la dernière révolution du vivant de Steve Jobs. Il la lance en mars 2010 et fait grosse sensation. C’est aussi un succès populaire sans contestation possible : deux tablettes tactiles sur trois dans le monde vendues sont des iPad !

- Tim Cook : il est le CEO d’Apple depuis août dernier. Steve Jobs le recrute à son retour dans l’entreprise pour externaliser la production vers l’Asie et réduire les coûts de production. Si Steve Jobs est un créatif, Tim Cook est celui qui met en œuvre ces projets. Depuis la disparition du boss, Tim Cook est la nouvelle figure de proue d’Apple. C’est lui qui orchestre les Keynote et monte au front quand un scandale éclate.

- Jonathan Ive : Steve Jobs de retour chez Apple fait appel à un homme présent dans l’entreprise depuis quelques années pour le design de ses nouveaux produits : Jonathan Ive. Le designer peut exprimer son art comme il l’entend sous l’œil bienveillant de Steve Jobs avec un principe simple : il faut créer des produits qui soient beaux à regarder, les ingénieurs se débrouilleront ensuite pour intégrer les pièces de la machine. Cela donne d’abord naissance à l’iMac, au MacBook puis l’iPod et sa célèbre molette ou encore l’iPhone, l’iPad et prochainement l’iTV.

À LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

- iPhone 5 : date de sortie, prix, écran… le point sur les rumeurs avant la Keynote

- WWDC – Apple : que faut-il attendre de la Keynote ?

- Euro 2012 : France et Angleterre, favoris de la Poule D, la Suède outsider

Votre avis nous interesse